Le 26/05/2017

 

La première fois que j'ai vu les dessins de Dupuy-Berberian, c'était dans un agenda Central Union. J'ai tout de suite imaginé que ces élégantes silhouettes à la taille prise et aux proportions exagérément étirées, pimentées par un grain d'humour pas complètement tendre… J'ai imaginé que ces silhouettes, donc, étaient l'œuvre d'une sorte de dandy incroyable, quelque chose comme : son altesse sérénissime Louis Edouard de Dupuy-Berberian.
J'en rêvais un peu, de ce jeune aristocrate, ironique et solitaire.
On est toujours un peu amoureux des gens qu'on admire…
Un jour, j'ai rencontré Charles Berberian chez François Avril et, quelques semaines plus tard, Philippe Dupuy dans le même fauteuil.
Je suis tombée de haut.
Mais ça ne m'a pas fait mal du tout, du tout.
Non seulement mon "aristocrate" était deux, mais avec ça compliqué comme vous et moi, drôle, imprévisible, gentil, pas content…
C'est grâce à Henriette que j'ai pu affiner un peu le portrait. Le trait élégant, oui, mais surtout, fidèle à son sujet. L'humour, oui, décidément pas sans acidité. Et puis aussi, une espèce de finesse, de chaleur, un truc pas du tout Louis Edouard et que j'ai beaucoup de mal à décrire.
J'ai découvert Petit Peintre un peu plus tard et avec une grande jubilation : je tenais enfin le fils naturel d'Henriette et de Louis Edouard.
Comme quoi, je ne renonce pas facilement à mes préjugés. A mes rêves non plus... C'est pas pour me faire de la pub, mais vous avez vu ? j'ai réussi à coller mon nom à côté du leur sur un livre.
Avec Monsieur Jean, Charles et Philippe dessinent des histoires qui leurs ressemblent. Ça m'arrange d'autant plus, que comme je fais un peu partie de leur vie, je risque bien de finir par avoir un rôle.

Anne Rozenblat
(préface de PLG n°30, 1994)

 

 

Si vous voulez être informé régulièrement de l'actualité de Dupuy-Berberian, il vous suffit de m'envoyer un mail à l'adresse suivante : thomas@duber.net
Si vous recherchez un renseignement précis, utilisez le formulaire suivant :


Mot exact
Le site de Riad

Site - non officiel - réalisé par Thomas Berthelot © 1998 - 2013